miaa04.jpg
Dimanche, 9 Decembre 2018 - 21:17

Faites un don !

5 € par mois c'est 100 repas distribués par jour.
Nous attendons votre soutien financier, vos vêtements et produits d'hygiène ou encore vos reliquats de fin de tournage.

 

200x200_07.png

Devenez bénévoles !

Notre action est simple  nous distribuons chaque jour des repas et des vêtements à ceux qui n'arrivent même plus à atteindre les cantines populaires et les points d'accueil et de distribution. Nous avons besoin d'aide, et cela passe par différentes possibilités de dons : du temps, des vêtements, du matériel ou de l'argent.

 

Newsletter début novembre 2018

Dur dur en ce début novembre d'assurer deux maraudes tous les jours faute de bénévoles pour distribuer les repas. N'hésitez pas à vous inscrire si vous avez quelques heures à offrir.
Miaa fonctionne grâce au turn-over du plus grand nombre : on a toujours besoin de monde !
 
Il vous suffit de nous envoyer un petit mail, quelques jours à l'avance, en précisant vos disponibilités et votre souhait de venir en cuisine (à partir de 8h), pour la distribution des repas (à partir de 11h) ou pour enchaîner les deux :
 
LUNDI 12, MARDI 13, MERCREDI 14, JEUDI 15, VENDREDI 16
 
LUNDI 19, MARDI 20, MERCREDI 21, JEUDI 22, VENDREDI 23 novembre
 
D'autre part, le planning de la braderie du dimanche 2 décembre est ouvert ! Là aussi, on va avoir besoin d'enthousiasme, d'énergie et de bras ! Plein de bras !
 
Au programme :
- Distribution de flyers et affiches dans le quartier Voltaire quelques jours avant l'événement
- Tri des dons de vêtements le vendredi 30 novembre au stock d'Epinay (co-voiturage possible au départ du local) et chargement des camions
- Déchargement des camions et installation des stands dès 10h30 le samedi 1er à la MJC Mercoeur (Paris 11ème)
- Braderie le jour J : fin d'installation de 8h à 10h, vente de 10h à 18h, rangement et rechargement des invendus de 18h à 20h
- Rendu des camions le lundi 3 décembre
 
 
Contactez-nous pour proposer vos bons services !
 
Enfin, le haïku de la quinzaine :
« Matin frileux -
seule question existentielle
où dormir ? »
(recueil « A la rue » de Sei Haisen, Éditions Association pour la promotion du Haïku, 2015)