miaa12.jpg
Samedi, 25 Novembre 2017 - 06:32

Faites un don !

5 € par mois c'est 100 repas distribués par jour.
Nous attendons votre soutien financier, vos vêtements et produits d'hygiène ou encore vos reliquats de fin de tournage.

 

200x200_01b.png

Devenez bénévoles !

Notre action est simple  nous distribuons chaque jour des repas et des vêtements à ceux qui n'arrivent même plus à atteindre les cantines populaires et les points d'accueil et de distribution. Nous avons besoin d'aide, et cela passe par différentes possibilités de dons : du temps, des vêtements, du matériel ou de l'argent.

 

Newletter fin février 2017

On se réjouit du planning des bénévoles qui bat son plein en ce moment et des inscriptions de nouveaux curieux chaque semaine.

Pourvu que ça dure !

Pour participer et apporter votre aide, il vous suffit de nous contacter par mail quelques jours à l'avance, en précisant vos disponibilités et votre souhait de venir en cuisine (à partir de 8H), pour la distribution des repas (à partir de 11H) ou pour enchaîner les deux :

LUNDI 20 , MARDI 21, MERCREDI 22 (complet), JEUDI 23 (complet en cuisine), VENDREDI 24 (complet en cuisine)

LUNDI 27, MARDI 28 février, MERCREDI 1er, JEUDI 2, VENDREDI 3 mars

Nous vous parlions dans la dernière newsletter de l'opération ''Meals for monologues'' organisée par l'ARDA (Association des Responsables de Distribution Artistique). Du 6 au 9 février, ce sont plus de 300 comédiens qui sont venus présenter un court texte à des directeurs de casting, en déposant un don pour MIAA. Ont ainsi été collectés :

150 kg de riz, 150 kg de pâtes, 50 kg de lentilles et autres pois cassés, des conserves de sauce tomate et légumes (3 ou 4 cartons), 40 kg de café, du lait, une cantine de couches pour bébé, des produits d'hygiène, des chaussettes et des caleçons neufs...

Un grand merci aux participants, à Nathalie Chéron et son équipe, à La Générale (école de comédiens à Montreuil) qui accueillait l'événement et à Marianne, Michelle et Francine pour le rapatriement des denrées au local.

Enfin, le haïku de la quinzaine :

« Parvis de la gare -

il m'offre un part de galette

sans la fève »

(recueil « A la rue » de Sei Haisen, Éditions Association pour la promotion du Haïku, 2015)